Le recours au Partenariat Public Privé (PPP) dans le domaine des infrastructures dans les pays émergents : Quelques expériences et enseignements

Ce papier cite les différentes expériences en matière de PPP dans le domaine des infrastructures menées dans les pays émergents sur la période 1990-2006, clinic et les compare tantôt par secteurs d’activité, diagnosis tantôt par régions ou enfin selon les périodes (périodes d’avant et après crise, pharm etc.). Les secteurs couverts par cette étude sont l’énergie, les télécommunications, le transport, l’eau potable et la gestion des déchets solides.  
 

Cette étude a permis de dégager quatre faits stylisés : les contrats de PPP traduisent à la fois de fortes disparités chronologiques, régionales et sectorielles, mais aussi et surtout une concentration sur des types spécifiques d’opérations telles les contrats de concessions et de privatisation.  
 
Ces expériences ont été aussi couronnées par des succès aussi bien que par des échecs et on essaye par conséquent dans ce travail de dégager les causes de ces échecs et les leçons qu’on peut en tirer afin d’améliorer de manière conséquente la capacité des pays émergents à attirer les investissements privés dans les projets d’infrastructures.

Télécharger

asectu

 

NEWSLETTER

CONTACT

 71 025 391

  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

RESTEZ CONNECTÉS