L’Impact des Réformes Sur les Effets de la Croissance de l’Entrepreneuriat: Cas des Pays du GEM

Dans ce travail de recherche, nous avons vu de quelle manière les réformes institutionnelles et commerciales ont
affecté la relation existante entre l'entrepreneuriat et la croissance économique. Plus  précisément, ce travail tend à
analyser  l’impact de ces  réformes  sur les effets  de la croissance de l’activité entrepreneuriale  sur un ensemble de données de panel de 78 pays développés et en développement analysés par le GEM, et ce sur la période qui couvre 2002-2009 par une estimation à travers la Méthode des Moments Généralisés (GMM) de la dynamique d’Arrelano Bond. Une telle application s’est fondée sur l’importance de la variable de l’entrepreneuriat  qui s’est  exprimée  en fonction de  l’ « indice de l’activité entrepreneurial totale »,  son interaction avec les  réformes institutionnelles et commerciales et sur l’introduction d’autres variables de contrôle. À partir des résultats obtenus, on démontrait que les effets de la croissance de l’activité entrepreneuriale sont influencés par les réformes institutionnelles et commerciales.
En effet,  les réformes commerciales exercent un effet positif lorsqu’on enregistre une forte activité entrepreneuriale.
Cependant, dans le cas où le niveau de cette dernière était faible, les reformes commerciales ont eu un effet négatif.
Pour le cas des réformes institutionnelles, nous tirons comme conséquence que l’amélioration de la qualité des
institutions n’a un effet positif que pour un niveau faible de l’activité entrepreneuriale. Tandis que la variation  du
niveau de cette activité et de son évolution dans le temps conduit à un effet négatif de l’amélioration de la qualitédes
institutions. 

Télécharger

asectu

 

NEWSLETTER

CONTACT

 71 025 391

  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

RESTEZ CONNECTÉS