Pollution and income growth: A Dynamic Panel Data Analysis

The analysis of the form of the pollution-economic growth relationship presents a major interest to found public politics aiming emissions reduction. Environmental Kuznets Curve (EKC) theory focuses in an association the income per capita and environmental degradation that takes an inverted U shape. Most of recent studies demonstrate that this hypothesis is valid only for a small sample of countries. The importance of  the incorporation of control variables when analyzing the income-pollution relationship was supported by researchers. This article aims to know the equation form of the EKC permitting the generalization of this hypothesis over the largest number of countries or group of countries by leading a dynamic panel study over the period 1980-2010 incorporating several control variables such as population, drugs technology and energetic efficiency.

Télécharger

Le transport est-il un facteur d’attractivité territoriale des investissements directs étrangers ? une tentative de vérification pour le cas de la Tunisie.

Depuis plusieurs  décennies, troche   dans un contexte de mondialisation des flux des investissements directs étrangers (IDE), sick   le problème de transport est une question de distance géographique entre une origine et une destination. Alors que dans ces dernières années, une prise de conscience sur le rôle économique de transport est établie dans les pays d’accueil des IDE et dans les firmes multinationales. Dans le cadre de ce travail,  nous essayons de démontrer l’influence des transports sur l’attractivité de la Tunisie au regard  des IDE. A partir de l’application d’un modèle économétrique en données temporelles, nous avons trouvé que la taille de la population, le niveau de produit intérieur brut, l’inflation et le transport sont des éléments essentiels dans la construction d’une bonne attractivité territoriale dans notre pays. Alors que, le degré d’ouverture économique et le taux de change  sont encore considérés comme les critères les moins intéressants lors de la prise de décision d’implantation en Tunisie.

Télécharger

Micro-finance et entrepreneuriat au Maghreb Cas du Maroc et de la Tunisie

Ces dernières années, les agences de développement commencent à repenser sérieusement certains aspects de leur politique d’aide au développement. Le manque d’emploi, la pauvreté grandissante dans la plupart des pays en développement, l’absence apparente d’efficacité des pratiques traditionnelles d’aide au développement, imposent une réallocation des budgets disponibles et un changement important de stratégie et d’attitude des intervenants. De ce fait , la microfinance peut recouvrir toutes les démarches ayant pour but d'accroître l’accès,  ou d'améliorer,  la qualité des services financiers auxquels les plus pauvres peuvent recourir, où qui peuvent leur être d'une quelconque utilité, de telle façon que ses services fournissent un ensemble de produits financiers à tous ceux qui sont exclus du système financier classique ou formel. 

Télécharger

The Janus-figure of the Credit-Agent or How to Deal with two Orders of Legitimacy in Microfinance

As all economic agents, drugs credit agents have to deal with different sets of realities and values in their daily life activities (Guerin and al. 2011). It appears in our investigations that the role of the credit agent is very crucial and explains local variations in the success or the failures of microcredit distribution as well as the quality of the portfolio. In many cases, treat microfinance intervenes at the  intersection  of two worlds quite different that can be portrayed as « traditional » versus « modern ».  In this short note, stuff we try to identify the role of the credit agent at the contact point between the two worlds. Of course, this dichotomic vision may appear very caricatural. It is for us a structural opposition that may help shed light on one of the most important players in microfinance successes of failures: the agent of credit.

Télécharger

Microfinance, modèle de l’entrepreneuriat social et son impact en Afrique sub-saharienne

Cette étude tente d’analyser dans quelle mesure les institutions de microfinance (IMFs) de type « entreprise sociale » ciblant les micro-entreprises  contribuent  à la réduction de la pauvreté en Afrique sub-saharienne.   Elle cherche  également à savoir si ces entreprises de microfinance peuvent être en même temps  financièrement viables. Nous utilisons des données statistiques et  des indicateurs d’évaluation d’impact en nous appuyant sur trois IMFs échantillons ayant une approche d’entrepreneuriat social au Congo RDC, decease au Tchad et au Kenya pour la période de 2004 à 2011 pour mesurer  l’autosuffisance opérationnelle, la soutenabilité financière, le taux d’intérêt, ainsi que l’impact sur la réduction de la pauvreté.
Notre  étude  tient à montrer qu’il s’avère difficile pour ces dernières de maintenir la pérennité financière et l’étendue de  l’impact au même niveau. Plus il y a une amélioration dans la pérennité financière des IMFs, plus l’étendue de l’impact se détériore, et par conséquent, les IMFs ont moins d’impact sur l’allègement de la pauvreté. Plus l’étendue de l’impact s’améliore, moins le niveau de pérennité financière  des IMFs.  Dès lors, elles contribuent davantage à la réduction de la pauvreté. Cependant, la pérennité financière et la largeur de l’impact évoluent parallèlement. Ainsi, nous supposons que  favoriser l’accès aux  microcrédits  de fonds de roulement  pour beaucoup de  micro- entreprises  dans le segment des moins pauvres entraîne une hausse de leurs revenus, ce qui contribuera à l’atténuation de la pauvreté. 

Télécharger

asectu

 

NEWSLETTER

CONTACT

 71 025 391

  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

RESTEZ CONNECTÉS